Élodie Placide, Mini__bn — Youtubeuse « C’est bien de pouvoir se sentir représenté.e par des gens qui nous ressemblent. »

À 24 ans, Élodie Placide est une Youtubeuse lifestyle et beauté, mais surtout engagé. Sa chaîne Mini Bn compte actuellement 27 900 abonné.e.s. Elle utilise sa plateforme afin de sensibiliser sa communauté aux sujets qui rythment sa vie comme l’endométriose, la sororité et l’amour de soi. Découvrez dans ce Cacao Talk, le parcours de cette jeune femme ambitieuse. 

Élodie Placide, Mini__bn — Youtubeuse "C’est bien de pouvoir se sentir représenté.e.s par des gens qui nous ressemblent."

Cacao Media⎢Bonjour Élodie peux-tu te présenter ?

Élodie⎢Je m’appelle Élodie, j’ai 24 ans. À l’heure actuelle, je fais un Master en communication digitale et depuis quelques années, j’ai ouvert une chaîne Youtube qui présente aussi bien de sujets de société, que des vidéos capillaires ou encore de maquillage.

Cacao Media⎢Tu as ta chaine Youtube Mini Bn depuis 2016 sur laquelle tu as plus de 27 900 abonné.e.s, pourrais-tu nous la présenter en quatre mots-clés ?

Élodie⎢Je pense féminité, je m’adresse beaucoup aux femmes. Mon audience est féminine à 97%. Ensuite, société, car j’aborde ce type de sujets vastes en terme général. Je dirais également fun et noir.e ou en terme général racisé.e.

Cacao Media⎢D’où t’es venue l’idée de te lancer sur Youtube ?

Élodie⎢J’ai beaucoup été soutenue car je partageais déjà toutes mes passions et mes points-de-vues sur Internet que ce soit sur Instagram ou Twitter. J’ai toujours admiré Youtube. J’ai vraiment connu la plateforme et commencé à regarder des vidéos lorsque j’avais 17 ans. Mais je n’arrivais pas forcément à m’identifier dans les vidéos des créateurs français. J’ai donc commencé à regarder Youtube en anglais avec des vidéos d’américaines, d’anglaises et d’australiennes.

Élodie⎢J’avais envie qu’il y ai ce même type de contenu en France, car je sais que tout le monde n’est pas bilingue et par conséquent n’y a pas forcément accès. J’avais bien envie de me lancer, j’en ai parlé sur les réseaux sociaux et beaucoup de gens m’ont encouragé et m’ont dit qu’ils regarderaient sûrement mon contenu. Je me suis dit pourquoi pas et au final ça a fonctionné !

Élodie Placide, Mini__bn — Youtubeuse "C’est bien de pouvoir se sentir représenté.e.s par des gens qui nous ressemblent."

Cacao Media⎢Ta chaîne présente notamment des tutoriels afin de les abonné.e.s puissent réaliser leurs propres produits de beauté. Quand a commencé chez toi cette passion du DIY ?

Élodie⎢J’ai commencé à faire mes propres produits quand j’ai vraiment commencé à m’occuper de mes cheveux lors de mes 17/18 ans. J’ai commencé à décrypter les compositions de certains produits et je me suis vite rendu compte qu’elles étaient dégueulasses. Je n’avais donc pas trop le choix, vu qu’à l’époque l’une des seules grandes marques pour les cheveux crépus était Activilong qui n’avait pas une composition top ou encore Shea Moisture aux Etats-Unis avec laquelle je m’étais pris 50 euros de frais de douanes en commandant. Je ne pouvais alors pas me le permettre tout le temps.

Élodie⎢J’ai donc essayé de faire mes soins maisons avec des produits bruts que l’on trouve assez facilement en Martinique et pas trop cher. Qu’il s’agisse d’huiles, de beurres etc.
Il n’y avait pas ce que je recherchais donc j’ai fait mes produits seule. Ce que je ne peux pas me procurer ou qui coûte trop cher, je le fais moi-même. Après j’adore toujours me faire plaisir avec certains produits. Mais je pense que c’est vraiment par manque de possibilité et manque de représentation chez certaines marques que j’ai commencé à faire mes produits.

Cacao Media⎢Quels sont les produits essentiels afin de commencer à créer ses propres produits cosmétiques ?

Élodie⎢Pour moi, ce serait des bons émulsifiants qui vont permettre les mélanges d’eau et d’huiles. Selon ce que tu veux faire, il y en a des différents types, ce que soit pour faire des crèmes pour la peau, pour les cheveux ou autre. Ensuite, ce serait de bons produits bruts, des bonnes huiles de bonne qualité, de première pression à froid. Après en plus ce serait les phases aqueuses, minérales ou florales ou encore les huiles essentielles, mais on peut s’en passer. Avec une bonne huile et un bon émulsifiant c’est déjà très bien.

Cacao Media⎢Tu parles également de sujets comme ton combat contre l’endométriose, mais également de sororité qu’est-ce qui t’a donné envie de parler de tels sujets engagés ?

Élodie⎢C’est dans ma personnalité. J’en parle tout le temps à des ami.e.s proches et sur youtube j’ai vraiment cette impression d’aussi parler à de ami.e.s. En ce qui concerne l’endométriose, il s’agit d’une maladie tellement méconnue et qui a marqué toute ma vie. C’est une maladie très solitaire. On se sent très seule car seule une femme sur dix en ai atteinte. Mais je sais que je ne suis pas unique dans le monde non plus donc il fallait que j’en parle car je me suis dit que si ça se trouve il y a plein de filles qui me regardent et qui elles aussi se sentent seules.

Élodie⎢Pour la sororité, c’est vraiment un principe fondamental pour moi. On a beaucoup cette image des femmes qui se chamaillent entre elles, alors que personnellement, au cours de ma vie j’ai été accompagnée par tellement de femmes ! La plupart des personnes qui ont marqué ma vie sont des femmes. C’est dommage que l’on ai cette “impression” qu’il faille avoir des amis masculins pour être cool, alors qu’au final on se suffit très bien entre nous-même, même si je ne dis pas que l’on doit rester qu’entre nous. Je trouve que nos amitiés ne sont pas assez mises en valeur et que les femmes elles-mêmes ne se mettent pas assez en valeur, par fausse modestie et il faudrait changer les choses et se tendre la main.

Cacao Media⎢Comment ont été accueillis ces sujets par ton public ?

Élodie⎢L’endométriose a été très bien accueillie. C’est un sujet extrêmement intime donc cela touche forcément les gens. Je reçois pas mal de messages des femmes qui vont se faire dépister après avoir vu mes vidéos donc c’est agréable. Plus tôt on se fait dépister, plus tôt on se fait soigner et plus tôt on a des chances de vivre mieux. Donc je suis fière, car si j’ai pu les aider dans leurs diagnostiques c’est tant mieux. De même si j’ai pu échanger des contacts de personnes qui peuvent les aider et les accompagner.

Élodie⎢En ce qui concerne la sororité, le sujet a aussi été bien accueilli. Ce n’est pas un sujet qui a été autant accueilli en terme de nombre que l’endométriose mais c’est toujours resté bienveillant et positif. Sur ma chaîne, je trouve que je n’ai pas à me plaindre de mauvais accueil de vidéos.

Cacao Media⎢En bientôt quatre ans de vidéos as-tu observé une évolution dans ton contenu ?

Élodie⎢Mon contenu a évolué en terme de qualité visuelle, mais je trouve aussi qu’il est encore plus engagé. Je ne fais plus de concessions. Je ne fais pas de vidéos pour “satisfaire” l’audience, je me fais beaucoup plus plaisir. Mon contenu évolue en même temps que moi, par exemple maintenant j’aborde plus de contenu sur le thème de l’écologie, les relations entre femmes ou encore les relations avec son corps etc.

Cacao Media⎢De quelle vidéo es-tu la plus fière et pourquoi ?

Élodie⎢Je n’aime pas choisir et en général je fais des tops afin d’éviter de le faire. Mais je dirais ma vidéo sur le colorisme. Il y a eu autant de commentaires positifs que de commentaires négatifs, vu que tout le monde n’est pas “conscient.e”. Mais c’est une vidéo que j’ai été très contente de tourner et qui a été thérapeutique pour moi. Elle m’a fait pas mal avancer donc j’en suis pas mal fière.

Élodie⎢Après je dirais aussi ma première vidéo sur l’endométriose. Ça ne se voit pas, mais hors caméra, je me suis battue pour savoir si je la tournais ou pas, comment et sous quel ton la tourner car je ne voulais pas que ce soit accablant ou triste. J’ai eu beaucoup de mal à la tourner mais au final elle a touché beaucoup de gens donc j’en suis fière.

Cacao Media⎢Tu es originaire de la Martinique et depuis quelques années on remarque un essor du milieu de l’influence aux Antilles avec des Youtubeuses comme Petit bout de soleil, The pretty us mu ou encore Dear Black girl. Qu’est-ce qu’a de plus cette influence à la martiniquaise?

Élodie⎢Je dirais que c’est un autre point-de-vue. Les influenceu.r.se.s majeur.e.s sont anglo-saxon.nes, ensuite français.e.s ou belges. Quand on dit français.e.s c’est majoritairement des blanc.he.s ou métisses. Ce n’est pas forcément négatif mais c’est ce qui prend le plus de représentation alors que l’on est une communauté qui est assez large mais qui reste sous-représentée. En France il y a aussi beaucoup de communautés noires différentes et c’est majoritairement la communauté venant du continent africain qui est représentée et pas du tout les Antilles alors qu’il s’agit d’une autre culture. Je trouve que c’est bien d’avoir enfin une voie. Nous vivons d’autres challenges et c’est bien de pouvoir se sentir représenté.e par des gens qui nous ressemblent.

« J’essaye de privilégier les petites marques et les marques tenues par des personnes noires et en particulier des femmes »

Cacao Media⎢Tu es amenée à travailler avec des marques Qu’est ce qui est primordial pour toi lorsque tu acceptes de coopérer avec une marque ?

Élodie⎢Je n’ai pas de “contrats” avec les marques, car je ne me fais pas rémunérer pour mes vidéos. Je ne suis pas en statut d’auto-entrepreneur.se donc l’argent que je peux toucher sur mes vidéos vient des publicités. Je n’ai pas de partenariats rémunérés avec les marques. J’aurais pu ouvrir un compte, mais ce n’est pas quelque chose que j’ai envie de faire. Cependant, lorsque je travaille avec une marque, il faut absolument qu’elle me plaise. Il y a peu de marques avec lesquelles je n’ai jamais essayé les produits. Il s’agit bien souvent de marques et de produits que je connais et que j’ai utilisé souvent. J’essaye de privilégier les petites marques et les marques tenues par des personnes noires et en particulier des femmes.

Cacao Media⎢Tu expliqué sur ta chaîne avoir effectué une réorientation lors de tes études, est-ce ton développement sur youtube et les réseaux sociaux qui t’ont amené vers cette branche ?

Élodie⎢Exactement, j’avais acquis pleins de compétences grâce à Youtube et j’avais envie de les valider de manière classique avec un diplôme. J’ai eu envie de comprendre comment ce système fonctionne. Faire les choses en autodidacte c’est bien, mais il y a plein d’informations que l’on n’a pas. C’est donc pour cela que je me suis lancée dans la communication digitale.

Cacao Media⎢Tu as lancé ta propre société “Jackie a dit”. Peux-tu nous parler de ce projet ?

Élodie⎢Jackie a dit est un projet qui n’a rien à voir avec Youtube car il s’agit d’une agence de Branding avec deux amies. Je voulais lancer une société depuis un petit moment déjà, mais là j’ai rencontré les bonnes personnes. Nous avons le même but et nous sommes toutes les trois passionnées par tout ce qui est identité de marque et communication.

Logo Jackie a dit, Agence de branding

Cacao Media⎢Quel est le secret afin de bien lancer sa société ?

Élodie⎢Il faut vraiment beaucoup se renseigner et être très bien entouré.e.s. Il faut bien choisir ses associé.e.s si jamais on en veut pour savoir et pouvoir dire stop, décider qui gère quoi. Il ne faut pas avoir peur d’être honnête surtout lorsque l’on commence à parler d’argent. Il faut aussi savoir qui on est et jusqu’où on est prêt.e à aller. Il faut savoir jouer de son réseau également et ne pas hésiter à se faire aider.

Élodie⎢Quand on a lancé notre société avec mes associées, nous nous sommes vraiment faites beaucoup aider par nos professeurs qui nous ont aiguillé. Il ne faut pas avoir honte. On est jeunes et les gens sont plus enclin à nous marcher dessus en pensant que nous sommes ignorant.e.s, mais il faut aussi savoir en faire une force.

Cacao Media⎢Peux-tu partager avec nous un endroit, une personne et une citation qui t’inspirent ?

Élodie⎢Je dirais la plage, c’est un endroit thérapeutique. On y allait toujours avec ma mère lorsque nous n’allions pas bien. Du coup pour la personne je dirais ma mère, malgré le fait qu’elle ne soit pas parfaite elle ne s’excuse pas d’être la femme qu’elle est. Elle n’a pas honte d’être qui elle est. J’aspire vraiment à être comme elle. Pour la citation, je suis quelqu’un extrêmement changeante donc c’est assez difficile mais ça serait sûrement quelque chose qui dirait dans les grandes lignes “Sois toi-même et assume le”. 

Cacao Media⎢Qu’est-ce qui te fait “feel good” toi ?

Élodie⎢Le soleil et bien manger physiquement et bien se nourrir intellectuellement.

Cacao Media⎢Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter de bon pour la suite de ta carrière ?

Élodie⎢Au niveau personnel ce serait que tout mon plan de concrétisation se réalise comme je le souhaite. Que j’ai le courage de monter tout ce que j’ai envie de monter et que ce qui est déjà en cours fleurisse. N’hésitez pas à faire appel à Jackie a dit pour le coup !
Donc la réussite et le bonheur, mais surtout le bonheur, car même si on ne réussit pas toujours dès que nous sommes heureux.se c’est le plus important. Donc souhaitez moi d’être heureuse !

Léonie Vignocan

Retrouvez Élodie Placide sur sa chaîne Youtube mais également sur Instagram. Retrouvez également sa société de branding Jackie a dit sur son site web et sur Instagram.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s